Votre mot de passe vous sera envoyé.


Revoir At The Drive-in en concert au Trianon de Paris après plus de quinze ans…

Ce soir, j’ai vu des policiers portant des gilets par balle et armés de uzis.

Ce soir, je n’ai pas pu m’empêcher de détourner mon regard de la scène et de me retourner plusieurs fois en pensant au 13 novembre dernier.

Ce soir, j’avais rendez-vous avec des personnes que je ne connaissais pas personnellement mais qui ont occupé une partie de ma vie et que je n’avais pas revu ensemble depuis une quinzaine d’année sous le même maillot.

Ce soir, j’étais dans une fosse à 5 mètres de la scène, et dès le premier riff de guitare, je me suis fait éjecter 15 mètres derrière par une vague humaine, avec la sensation que le sol se dérobait sous mes pieds, avec en prime des douches de bière dans la gueule et sur mon t-shirt Icebreaker.

Ce soir, j’ai vu des gens qui nageaient sur une foule avec même un panda qui montait sur scène et se jetait encore et encore dans la foule jusqu’à dériver et flotter jusqu’au fond de la salle.

Ce soir, j’ai vu tout le monde faire le Konami Code avec leurs corps pendant 1h10. Le sourire aux lèvres. Le regard hystérique. Les bras levés.

Ce soir, j’ai sûrement perdu ma voix et mes oreilles et gagné un bon torticolis avec ma nuque fragile.

Ce soir, j’ai chanté, sauté et vibré comme jamais. On n’est jamais trop vieux pour ces conneries.

Ce soir, j’avais les yeux grands ouverts et les oreilles dévouées uniquement à la foule et à ce groupe mythique qui aura marqué toute ma génération.

Ce soir, j’étais au Trianon de Paris et j’étais au concert d’At the Drive-In…

…Et j’ai goûté au Paradis.

 

PS: Merci à Lofanax pour la photo, Plus de photos ici . Je vous conseille de suivre sa page Facebook pour des photos de concert sur Paris, elles sont sublimes.


Partage et épingle cet article sur Pinterest: