Votre mot de passe vous sera envoyé.


Après avoir visité les îles d’Okinawa, d’Hokkaido et de Yakushima par le passé, je voulais visiter l’île de Shikoku !

Suggestion piquée en plus à ma meilleure amie LOL, mais bon elle ne m’en voudra pas, je m’inspire toujours des meilleurs ;).

Malheureusement, je n’ai pas visité Shikoku comme je le voulais dû à une succession d’événements et d’idées peu inspirées ! Mais c’est aussi ça de voyager, faire face aux imprévus !

Aller à l’île de Shikoku de Takayama, 600 km de distance en voilà déjà une idée peu inspirée !

Comme nous l’avez suggéré une personne de notre auberge à Takayama, mais pourquoi parcourir en journée 600 km de train et ne pas faire escale à Okayama, Osaka et Kyoto ?!
 
Tout simplement, parce que ces deux dernières villes, on les avait visitées par le passé et que Okayama on ne le sentait pas d’après nos maigres recherches.
 
Aussi parce qu’on avait le Japan Rail Pass qui permet de prendre le Shinkansen en illimité pendant 14 jours, et qu’on kiffe prendre ce TGV japonais pour son confort ! Un bento à savourer et une partie de Nintendo Switch, c’est aussi ça que j’aime quand je voyage au Japon.
 
Mais bon perdre 336 minutes en journée, est-ce raisonnable LOL ?
 
Melon Cake, Bento, Nintendo Switch...Confort maximum dans le Shinkansen...

Takamatsu, la plus grande ville de Shikoku

Fort de sa galerie marchande la plus longue de tout le Japon où se côtoient les cyclistes et les piétons, Takamatsu présente aussi un joli parc le Ritsurin qui est très beau même sous la pluie. Cette ville de Shikoku ne nous a pas plus impressionné que cela. Mais qu’est ce qu’on a bien mangé ! 

À la sortie de la gare juste à l’entrée du parc de Ritsurin, une grosse pluie éclate. Un vieux monsieur apparaît par enchantement et nous offre deux parapluies !

C’est aussi ça le Japon…Les gens sont toujours là à être respectueux et à avoir le sens du service.

J’ai été filmé et interviewé par une équipe locale qui faisait un reportage dans ce parc.

Surement parce que j’étais le seul guignol à faire des poses pourries pour les photos sous la pluie ! 

J’ai mangé un des meilleurs Udon de ma vie dans ce restaurant qui se trouve prêt de la gare JR. 630 yens (moins de 5 euros) avec des tempuras !

Et le plat que vous voyez en photo, ce n’est pas du riz recouvert de sauce chocolat aha, c’est un curry délicieux avec le dose parfaite de piment !

 

Ne pas vérifier la météo des prochains jours quelle bonne idée encore ! Direction Matsuyama !

Ça tombe mal on avait prévu de visiter la vallée de Iya avant le week-end, mais la pluie a bousculé nos plans.

Du coup direction, Matsuyama, la ville reconnue pour son Dogo Onsen ! Ce dernier est un des bains les plus anciens du Japon et dont le studio Ghibli et Hayao Miyazaki se sont inspirés pour le film Le Voyage de Chihiro !

La première chose qui m’a choqué, ce n’est pas la beauté exceptionnelle du bâtiment. Mais les dizaines d’hôtels et de building qui entourent cet onsen !

Autant dire qu’après, plus de 2h30 de trajets à partir de Takamatsu, nous sommes arrivés en fin d’après-midi et on voyait tout le monde qui s’engouffrait au Dogo Onsen

Je pense que pour apprécier cet onsen, il faut éviter le vendredi soir et le week-end ! Ça tombe bien, on était en plein dedans…
 
Cela me donnera une excuse pour revenir au Japon d’autant plus que j’ai vu plus tard qu’il y avait un onsen encore plus fou à 20 min en bus du Dogo Onsen
Okudogo
 
Plus d’information sur le blog de Travelling petit pain —> ICI
 
Source : http://www.okudogo.co.jp/spa/index.html
Source : http://www.okudogo.co.jp/spa/index.html

Visiter la vallée d'Iya sans réserver et y aller en plein week-end…Mission suicide ?

 
La vallée d’Iya est ma destination phare que je voulais à tout prix visiter sur l’île de Shikoku !
 
Et franchement, si vous désirez vraiment une chose, mettez les moyens ! Voyez grand !
 
Ne faites pas comme moi, ne rien réserver en logement et ne pas réserver de voiture à l’avance. Car oui la vallée d’Iya n’est pas si grande à parcourir, mais pour le temps d’un week-end, il faut absolument une voiture, car les bus sont rares. 
 
Comme on a trouvé aucun logement la veille, on a décidé de faire une mission commando. Se lever tôt le matin, genre 5h30 du matin, et prendre le train de Matsuyama vers Awa-Ikeda. Et ainsi arriver vers 10h00 et louer une voiture pour la journée pour finir avec le train de 17h30 pour retourner à Takamatsu (1h30 de trajet) et loger là bas  !  Est-ce que vous sentez la journée échec ou pas ahaha ?
 
À la ville de Awa-Ikeda, aucune voiture n’est disponible. Nous attendons donc 40 min pour prendre le prochain train pour Okobe, la ville voisine pour tenter notre chance. Il est midi déjà…
Et miracle, la chance a tournée, une vieille dame à la gare nous trouve une voiture à louer juste pour l’après-midi. Elle nous dit de traverser le pont et nous indique le nom de l’agence sur un papier. Il faut savoir que cette petite dame m’a fait deux blagues. La première, la classique  » Tu ne ressembles pas à un français, tu ressembles à un chinois ahaha (avec son rire démoniaque) !  »  Merci, mamie LOL ! Et sa deuxième blague, c’était son agence qui se trouvait juste après le pont. On a dû marcher 30 ou 40 min pour enfin atteindre notre but ! 
 
Nous voilà donc avec une voiture pour trois petites heures.

Le Pont de Corde de Kazura (Kazurabashi)

Ce pont fait 46 mètres de longueur et est suspendu à 14 mètres de hauteur. La traversée coûte 500 yens. Très impressionnant et photogénique, nous n’avons pas fait la longue queue pour le traverser. C’était amusant de voir les gens flippaient pour le traverser LOL.

Au alentour du pont, il y a une cascade impressionnante et la rivière y est accessible. Il y a un bon point de vue pour admirer le pont et se reposer.

Puis nous avons roulé pour admirer les vallées et les gorges…

…pour tomber sur le Hi-no-Ji Bend où à partir de ce point de la gorge se forme un « U » de toute beauté !

La poisse ultime, je n’ai pas réussi à utiliser mon drone qui ne voulait pas décoller !  

Plus loin, nous tombons sur la fameuse statue du Peeing Boy. Là encore pas moyen de faire décoller le drone LOL !

Il y a encore beaucoup à voir sur l'île de Shikoku et la vallée d'Iya mais c'est terminé pour cette fois...

Il y a encore d’autres choses à découvrir comme le village historique Ochiai, le village rempli d’épouvantails, un parcours en monorail dans la vallée d’Iya pendant une 1h30 et encore pleins de chemins de randonnée avec les différentes montagnes voisines…

Mais avec mon ami Fred, on a décidé d’annuler nos plans sur l’île de Shikoku et de rentrer en se rapprochant de Tokyo, et plus précisément de la région de Fuji

« Les amis n’ont pas de prix ».

On voulait vraiment voir notre ami Daichi rencontré à Hokkaido il y a 3 ans et il était prêt à venir nous voir à Shikoku. Quand on sait que le prix des billets de trains est exorbitant au Japon pour les locaux, je trouvais ça fou de sa part qu’il fasse ça. Mais il m’a rappelé une chose :

« Le prix des billets est cher mais les amis n’ont pas de prix ».

Nous avons donc tout annulé et nous sommes retournés dès le lendemain chez lui vers Fuji

Depuis mon séjour en Écosse (voir mon bilan ICI ), j’ai bien compris que ce que je voulais faire pendant mon Tour du monde, ce n’était pas voir le plus de choses possibles et de m’en mettre pleins les yeux. Mais plutôt prendre le temps d’apprécier les choses en multipliant les expériences et les rencontres.

Et pour l’instant, je n’ai pas trouver mieux que faire du volontariat et de travailler grâce au site Workaway.

Et si je peux partager un bout de route de mon voyage avec mes amis et les gens que j’aime, je pense que je ne serais pas loin de ce qu’on appelle « Être Heureux ».

PS : Je dédicace cet article à mon ami Fred qui m’a accompagné pendant le début de mon voyage au Japon !