Votre mot de passe vous sera envoyé.


 Que faisiez-vous enfant et qui vous manque aujourd’hui ?

Mon pote Fboy et moi en plein brainstorming pour de nouvelles histoires vers l’infini et au-delà

Enfant, j’aimais bien raconter et inventer des histoires avec mes jouets et mes amis. Tenir un blog, écrire et raconter des histoires pourrait me rapprocher de cette passion que je chérissais jadis enfant.

Voyageur en sac à dos depuis des années, l’idée de tenir un blog sur les voyages me trottait dans la tête depuis bien longtemps. J’ai travaillé pendant des semaines pour me former à WordPress et la photographie. C’était en 2015 et nous sommes maintenant en 2017. Il n’y a pas eu un trou dans l’espace temps. C’est juste que j’ai procrastiné le lancement de mon blog des dizaines de fois. Mais pourquoi ?

Je n’avais tout simplement pas envie…

À force de procrastiner pendant des mois, il fallait se rendre à l’évidence. Je n’avais pas envie de sortir un blog pendant cette période. Je n’aimais pas mes écrits malgré mes essais. Et j’avais surtout peur simplement de l’inconnu et de sortir de ma zone de confort.

  • Pourquoi sortir un blog alors qu’il y a des millions de blog de voyage sur le web ?
  • Et si mes écrits et mes photos n’étaient pas assez bien pour intéresser quelqu’un ?
  • Et si je tombais dans un clash sous Twitter se moquant de mes écrits ?

Je n’avais pas envie de sortir ce blog avant, car ce n’était pas le bon moment tout simplement.
En effet, je n’arrivais pas à surmonter la peur de l’inconnu. Et aussi toujours le souci de faire des choses parfaites et l’idée que ce n’est pas assez bien.

Brûle mon cosmos!

J’ai suivi une formation de développement personel en dehors de ma vie professionnelle. Cette formation, c’est Lyvia Cairo du site lyviacairo.com qui l’a créé. Ses cours, ses exercices et sa communauté avec qui j’ai échangé m’ont fait un bien fou. Si vous ne connaissez pas Lyvia, je vous invite à découvrir son blog et vous inscrire à sa newsletter qui vous fera qui sait ouvrir de nouveaux horizons…

J’ai appris avec cette formation à mieux me connaître et à accepter que je suis comme je suis et c’est assez.

Enfin, je n’ai pas besoin de changer pour plaire ou pour avoir confiance en moi. Je suis unique et je suis spécial pour certaines choses. Et ce que j’adore faire depuis des années et dont  je suis doué: partager ma passion.

 Je crée donc je suis.

Quoi de plus normal de partager mes coups de cœurs à travers un blog qui pourrait toucher plus de personnes que mes connaissances ? Si je pouvais partager ma passion pour la Corée du Sud, le Japon et Hokkaido ou l’Écosse, j’en serais ravi.

Je rêve aussi de progresser dans mes écrits afin de transmettre autant d’émotions que l’un de mes blogs fétiches http://www.thegreengeekette.fr/.

Mais il n’y a pas besoin de voyager à l’autre bout du monde pour être dépaysé et découvrir de nouvelles choses.

Moi aussi j’ai pendant des années été indifférent à la série Dark Souls et la série Metal Gear Solid. Ce sont des blogueurs et des streameurs qui m’ont poussé à découvrir ces deux grandes sagas vidéoludiques,  m’ont fait voyager et rêver.

J’ai eu l’honneur d’animer un talk-show sur la sortie de Dark Souls 3 dans l’émission de Gamekult, un des sites de jeux vidéos les plus réputés en France

Il n’y a pas d’âge pour apprendre et découvrir des choses nouvelles et sortir de sa zone de confort.

Sans des rencontres et des voyages en dehors de ma zone de confort, je n’aurai jamais mis les pieds en Colombie, Équateur ou en Algérie…

 J’ai fait de la place dans mon quotidien et j’ai décidé de réaliser un rêve…

Depuis,  j’ai décidé de faire de la place dans mon quotidien et de réaliser un projet que j’avais mis en suspens: prendre un congé sabbatique et prendre du temps pour voyager. Et enfin lancer ce blog à mon image.

Commencer petit et dire non à la perfection pour le lancement de mon blog. Si vous voyez des erreurs sur mon site, n’hésitez à me les signaler sur les réseaux sociaux 😎

PS: Je dédie cette article à mon ami Omar qui m’a toujours soutenu et poussé à écrire et créer ce blog. « Merci à toi si ça ne te dérange pas ».